On a trouvé l’animal de compagnie (quasi)parfait !

Dans nos modes de vie de plus en plus coupés de la nature, les enfants n’ont plus beaucoup de contact avec les animaux. Pourtant, l’observation des animaux leur apporte une richesse unique : joie, patience, sens des responsabilité, découverte des véritables capacités des bètes, etc.

Connaissez vous les gerbilles ? Nous, nous les découvrons tout juste. Nous étions à la recherche d’un animal de compagnie qui ne soit pas trop contraignant, mais qui interragisse avec nous un peu plus que des poissons rouges.

Les avantages de la gerbille sur les autres rongeurs :

  • aucune odeur !
  • un entretient de la cage limité : les gerbilles urinent très peu et on tendance à faire leur besoin dans le bac à sable, donc on n’a besoin de faire un grand ménage que rarement
  • Pas trop de bruit : elles ne couinent pas. Par contre, elles rongent !
  • Elles bougent BEAUCOUP : elles sont très actives et vivent la journée : vous en profiterez beaucoup, il y a toujours quelque chose à regarder…
  • Elles vivent en groupe. Contrairement au hamster, un grand solitaire, elles aiment être deux ou trois dans la cage (enfin, prévoyez de les prendre du même sexe, sinon c’est vite la panique! elles se reproduisent à la vitesse de la lumière!). Alors, non seulement on peut les voir jouer ensemble, mais en plus elles ne souffriront pas si vous n’avez pas le temps de jouer quotidiennement avec elles.
  • Elles ne mordent pas. (Enfin… Il ne faut pas leur faire mal ou leur faire peur, et elles ont besoin de quelques jours pour faire connaissance avec vous et vous faire confiance)
  • Elles creusent, grimpent, courent, construisent leur « nid », examinent… Elles sont curieuses et adorent avoir de nouveaux éléments dans leur cage. Vous pouvez d’ailleurs vous en servir comme déchiqueteuse à carton…
  • Elles n’ont pas besoin d’une très grande cage… Mais honnêtement, plus la cage est grande, mieux c’est, non?
  • Elles ne vous ruinent pas en nourriture.
  • Vous pouvez envisager de les laisser quelques jours chez vous (ou dans la salle de classe), tant que vous prévoyez bien nourriture et eau. Et si vous partez plus longtemps, elles ne sont pas plus difficiles à garder qu’une plante verte : il suffit de confier la cage, et d’expliquer la dose de graines à donner…Vos « babysitters » n’ont pas besoin de s’en occuper plus si ce n’est pas leur tasse de thé.
  • Elles vivent environ trois ans. Donc on ne s’engage avec elles que pour un petit lapse de temps, qui correspond bien à une phase de vie. Par exemple, ce n’est pas comme un chat ou un chien, que les parents vont garder même après le départ de leurs grands enfants, qui va suivre tous les déménagements, etc.

Les inconvénients ? Pour le moment, nous n’en avons pas eu. Je vous tiens au courant ! Bon, les gerbilles ressemble tout de même à des souris (même si elles ont la queue couverte  de poil), donc nos invités phobiques des rongeurs ne les apprécient pas trop.

Un petit tour sur LeBonCoin, et vous trouverez vite une petite annonce de gerbilles à donner. L’avantage des bébés nés chez des particuliers, c’est qu’ils ont généralement l’habitude d’être manipulés. Il ne vous manque plus qu’un vieil aquarium, une planche percées de trous pour faire le couvercle, et de quelques fournitures (litière, boite de graine, petites boîtes en carton, biberon pour rongeur pour l’eau…), et vous êtes prêts !

Attention, ne prenez pas une cage pour souris ou hamster : les gerbilles adorent creuser, et elles en mettent de partout en propulsant haut et loin les copeaux et le foin. Les cages en métal n’arrêtent rien! Et elles seront TRES heureuses si elles ont une grosse épaisseur de substrat à creuser.

Pour plus de détail, je n’ai jusqu’ici rien de trouvé de plus précis et complet que le site les-gerbilles.com. Il est très bien conçu, et fournit toutes les informations nécessaires. J’ai été très surprise de la piètre qualité des ouvrages spécialisés : ils sont bourrés d’erreurs monumentales ! Et les employés des animaleries me donnaient les même réponses, que ce soit pour les souris, les hamsters, les gerbilles ou les rats…

Depuis que nous avons Réglisse et Caramel (oui, je sais, ces noms sont méga originaux…), les enfants s’arrêtent à chaque fois qu’ils passent devant pour les observer, et ils rient beaucoup. J’ai l’impression d’avoir nourri un vrai besoin que je n’avais pas perçu avant, un besoin de côtoyer des animaux…

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire