Découverte des volcans : des maquettes en papier géniales !!

Quand on souhaite parler des volcans aux enfants, on ne vous propose qu’une seule manipulation : le volcan en papier mâché et son éruption de bicarbonate et de vinaigre. Mais j’ai enfin trouvé autre chose de fun !!

 

Voici de magnifiques maquettes de volcans existant réellement. Oui, elles sont en anglais. Malheureusement, je n’ai pas trouvé d’équivalant chez nous. Mais on peut soit les réécrire en français, avec un peu de blanc correcteur, soit faire découvrir les mots anglais. Allez, surmontez votre anglophobie, ça vaut le coup. Regardez comme c’est tout beau :

Maquette gratuite en papier de volcans

En plus, vous pourrez inviter vos enfants à faire une petite recherche pour retrouver ces volcans sur un globe/planisphère. Si c’est pas pédagogique, ça !

(Bien sûr, nous, on en a profité pour regarder aussi un petit C’est pas sorcier et Un Bus magique…). On y retrouve pleins d’éléments présents sur les maquettes. Bon, mon 3 ans et ma 5 ans sont encore trop malhabile pour faire seuls, mais ils peuvent admirer et manipuler le résultat.

Où télécharger ces chouettes trouvailles ? Sur ce site internet, très sérieux et bien documenté : www.bgs.ac.uk/discoveringGeology/hazards/volcanoes/models/home.html

Pourquoi ne pas se contenter de la même expérience que tout le monde ?

Premièrement, je ne vois pas en quoi cette « démonstration » explique aux enfants ce qu’est une éruption, ni comment elle se passe. Enfin, un peu d’analyse !! Dans la vraie vie, le magma jaillit du tréfond de la terre. Ce n’est ni dû à un mélange chimique, ni à un truc qui aurait été versé dans le cratère. Ensuite, les écoulements de lave ne sont pas spécialement mousseux. Enfin, ils se durcissent et deviennent de la roche, chose que ne fait pas le vinaigre. Bref, le seul intérêt de cette « expérience » est son côté spectaculaire.

Deuxièmement, les volcans réalisés ne sont pas réalistes géographiquement. Voilà. Et moi, j’aime la géographie. (Je suis d’accord, ce n’est pas vraiment un argument. Mais je suis vraiment saoulé quand on crétinise les enfants en leur proposant une activité bas de gamme pour apprendre)

(En vrai, on a déjà fait une fausse éruption volcanique à la maison, avec un kit acheté exprès. C’était rigolo, mais franchement, ce n’était pas non plus inoubliable. Et c’était un jeu, pas un support de découvertes.)

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire